Le projet

blogwebinvitation

 Quelques mots pour cadrer le projet : Qu’est ce que l’œuvre si ce n’est la mise en place d’un processus qui transcende le lien que l’on a au monde. Le processus en céramique est pour moi fondamental, il me permet de valider mon regard sur les éléments. Ainsi les choix de terre, de mise en forme, de matières et couleurs sont dictés par les encrages à la vie.Ainsi tout particulièrement le feu peut faire partie de ce moment créateur, sans abandonner cette tâche au four programmable…. sans trop de surprise.Si maintenant le lieu de cuisson pouvait insuffler une âme à la création, peut-être devrais-je aussi penser à cuire des croix sur un champ de bataille… En 2002, Jean Claude et moi sommes partis cuire des roues, disques, cercles et entrelacs sur les plages Bretonnes.  Les fours étaient faits de bois, barbotines, algues, coquillages, cailloux,…. Les cuissons ont duré le temps des marées. (tous les éléments pouvant être trouvés sur place)Après cette expérience, je me suis dit que je voulais aussi cuire là où l’homme a travaillé durement, donné sa force, son temps, son amour à la tâche.  J’ai grandi dans cette ambiance sidérurgie liégeoise. Fleuron de notre économie, prospérité mais aussi cracheur de feu et tueuse d’hommes. Les syndicats, la concurrence, le déclin, le rachat, et bientôt la fermeture… Je ne puis imaginer travailler sur la sidérurgie sans insuffler aux créations cet amour commun du feu.  Une petite place, briques et coke, et l’âme de tous ces ouvriers… 

 

Publié dans: Archives